Abass Fall, député du groupe parlementaire Yewwi Askan Wi et responsable du parti Pastef, a vivement réagi à une question écrite adressée par Abdou Mbow, président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar (Bby), au Premier ministre Ousmane Sonko. Cette question portait sur la récente tragédie qui a coûté la vie à près d’une centaine de jeunes Sénégalais au large des côtes mauritaniennes.

Dans un post sur sa page Facebook, Abass Fall n’a pas mâché ses mots, qualifiant la question de Mbow de « provocation » et critiquant sévèrement la forme et le fond de la question :

« Abdou Mbow, avec son niveau de langue calamiteux et avec une inculture notoire, envoie une question soi-disant écrite qui n’est rien d’autre qu’une provocation. De mémoire de parlementaire, on n’a jamais vu une question écrite libellée de la sorte. Son esprit est tout aussi petit que sa taille », a-t-il écrit.

Il a également attaqué Mbow sur son intégrité et son historique en tant que député, l’accusant de mensonge et de manipulation :

« Un député adepte du mensonge, faussaire jusqu’à la moelle épinière. Subitement il défend cette jeunesse qu’ils ont assassinée, violentée, torturée, mise en exil, emprisonnée. Cette jeunesse réclame justice », a déclaré Abass Fall.

Le député de Yewwi Askan Wi a conclu en appelant à mettre fin à ce qu’il considère comme une mise en scène politique :

« Il faut mettre fin à ce cinéma. »

Cette réponse incisive met en lumière les tensions croissantes entre les différents groupes parlementaires et souligne les débats passionnés autour des questions critiques touchant la nation sénégalaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *